En 2020, la France compte environ 12 millions de personnes en situation de handicap, soit 1/5ème de sa population. Malgré la législation qui a permis des transformations sociétales importantes et plus inclusives, les stéréotypes, les situations de discriminations et le manque global d’accessibilité ne sont pas un secret non plus. Ainsi, 67% des personnes en situation de handicap éprouvent des difficultés à se déplacer et, pour la quatrième année consécutive, le handicap constitue la principale cause de discrimination (21,2%) devant l’âgisme ou le racisme. 

Selon la loi n°2005-102 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, « constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant. »

Le handicap résulte donc de l’environnement et non pas de la personne. Dans une société adaptée à tous et à toutes, le handicap n’existe pas.

Le monde professionnel ne déroge pas à la règle et participe activement à ces dynamiques d’inclusivité. L’accès à l’emploi est un enjeu fondamental or, actuellement, 18% des personnes en situation de handicap sont demandeuses d’emploi soit un taux deux fois plus élevé que la moyenne nationale. Pour y répondre, la loi réformée de 1987 fixe une obligation d’emploi à 6% de personnes en situation de handicap sur l’effectif total, qui, aujourd’hui encore, est loin d’être atteinte. Accueillir et accompagner une personne avec des besoins spécifiques nécessite la mise en place de procédures et de politique handicap. La prise en charge effective et efficace des conséquences de handicap des personnes concernées instaurent alors le climat de confiance nécessaire à l’insertion et au maintien dans l’emploi. Une récente étude dirigée par Michel Page en collaboration avec l’Agefiph révèle que 17% des personnes en situation de handicap ne le déclarent pas à leur entreprise alors qu’une personne sur deux a besoin d’aménagements sur son lieu de travail. 

Penser le handicap et la diversité, notamment dans le domaine de l’emploi, permet de répondre aux obligations législatives en vigueur mais également de sortir de l’entre-soi, de favoriser le vivre-ensemble, la coopération, la solidarité et la qualité de vie au travail. 

Nous vous accompagnons dans vos besoins de formations, de communication, de formalisation de politique handicap, de labellisation, d’accessibilité et de compensations ! Venez découvrir plus en détails toutes nos prestations liées aux enjeux du champ du handicap. 

N’hésitez pas à tester vos connaissances sur le sujet avec notre quizz sur le handicap !

Pour aller plus loin

Rapport annuel d’activité 2019 Défenseure des Droits

Enquête IFOP. Janvier 2020

Observatoire de l’emploi et du handicap, études et statistiques. Juin 2020

Etude Handicap & Emploi, Michel Page en collaboration avec l’Agefiph. Novembre 2020




Aller au contenu principal